Quand changer sa literie : les signes annonciateurs

Plusieurs règles s’appliquent en matière de literie. Premièrement, matelas et sommiers doivent être changés en même temps puisque les technologies se complètent. Deuxièmement, la durée de vie de la literie est estimée à 8 ans pour des modèles classiques et 10 ans pour des modèles plus évolués, ce qui représente 30 000 heures d’utilisation en moyenne et 4300 nuits. Rendez-vous dans votre magasin de literie pour mieux comprendre comment bien dormir chaque nuit !

Changer sa literie

Quand changer matelas et sommiers ?

Après quelques années, matelas et sommiers perdent en fermeté mais surtout en confort. Si vous ne vous sentez plus à l’aise dans votre lit, si vous sentez les ressorts dans votre dos, si vous ressentez les mouvements de votre conjoint ou si vous vous enfoncez trop profondément, il est sans doute temps de changer de literie. De même, si de nombreuses tâches ou si des auréoles sont apparues sur le coutil, si une odeur désagréable se dégage, pensez que votre hygiène est primordiale et qu’il vaut mieux laisser votre ancienne literie au recyclage et privilégier un matelas et un sommier n’ayant jamais servi. D’autant que les traitements contre les bactéries et les acariens, réalisés actuellement par les fabricants, sont naturels, sans produit toxique pour la santé.

Le rôle du sommier est de soutenir idéalement le matelas. En cas de défaillance du sommier, le matelas perd toutes ses propriétés et ne permet plus de dormir dans de bonnes conditions. De même, un matelas trop ancien ne maintient plus le corps du dormeur dans la bonne position. Les zones de couchage ne sont plus différenciées et le soutien est médiocre.

Les facteurs qui influent sur la durée de vie de la literie

Le conseiller du magasin de literie explique que la qualité initiale du sommier et du matelas influencent leur durée de vie. Une technologie innovante et des finitions soignées prolongent nettement l’efficacité du matelas et empêchent sa déformation. Cependant, l’environnement dans lequel est installé le lit joue également un rôle : une humidité trop présente est souvent source de détérioration précoce. Il est ainsi possible de retarder le vieillissement de sa literie en aérant régulièrement la pièce et en nettoyant une fois par an son matelas avec du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Autre facteur ayant un impact sur la longévité de la literie : la morphologie du ou des dormeurs. Une pression plus forte est plus difficile à supporter. La résistance du matelas peut s’en trouver affaiblie. Mieux vaut donc sélectionner la bonne technologie, la bonne épaisseur de matelas et les matériaux les plus durables pour bien dormir et éviter les insomnies.

Alors pour ne pas avoir mal au dos au réveil, pour ne plus ressentir de courbatures ou de mal de nuque, rendez-vous dans votre magasin de literie le plus proche. Vous profiterez de nombreux avantages !